Pierre ATHIAS, photographe
















LES BOITIERS


Format capteur DX ( 16x24 mm, facteur d'agrandissement  x1,5)






NIKON D500:
  • DX pro successeur du célèbre D300
  • bonne résolution  (20 Mp) pour le fomat DX
  • autofocus large et très efficace
  • excellente qualité d'image, très bons JEPG
  • écran orientable et tactile : super pratique
  • boitier polyvalent pour reportages, sport, animalier, longue distance

NIKON D7200:
  • excellente résolution  (24 Mp) pour le fomat DX
  • absence filtre passe-bas : très bon piqué
  • autofocus rapide et efficace
  • excellente qualité d'image, très bons JEPG
  • boitier polyvalent, art, portraits, reprographie, et secours du D500




Format capteur FX (plein format 24x36 mm)



NIKON D 4:
  • un boitier pro de haut niveau
  • performances en basses lumières
  • autofocus très rapide et sûr
  • ergonomie professionnelle
  • construction très solide, étanchéité soignée
  • idéal pour reportage, action, sport



NIKON D750 :
  • haute résolution (24 Mp)
  • performances en basses lumières
  • autofocus très réactif et précis
  • haute qualité d'image, JEPG excellents
  • Boitier polyvalent, excellent en portrait, art, architecture, paysage...


Si je peux dire un mot...
Dans le choix d'un boitiers, il faut considérer avec sagesse la course aux "pixels". Une résolution de 6-7 MPixels permet déjà des agrandissements 50x70 cm, et la résolution d'une photo argentique a été atteinte avec une résolution de 12 MPixels. Si les D7100, D7200 et D750 ont une résolution élevée de 24 Mp, intéressante dans les secteurs de l'art et de l'architecture, le D4, référence majeure dans le monde professionnel, n'affiche "que" 17 Mp. Il faut en fait prêter plus attention à  la sensibilité (exprimée en ISO, ou ASA pour comparer à l'argentique). En effet, une augmentation de la précision se paye par des pixels plus petits pour une même taille de capteur, donc fatalement moins sensibles, et générateur de bruit ! Cela nécessite un traitement informatique interne de correction, qui allonge le temps de stockage et "tire" sur la batterie. Le passage au grand format est évidemment une solution radicale pour redonner de la sensibilité à un capteur à haute résolution .... au prix de la perte du facteur de multiplication de focale (x 1,5), si précieux en photo sportive et de nature. Néanmoins, la sensibilité des capteurs, toutes tailles confondues, a fait de gros progrès: le bruit qui apparaissait dès 1600 ISO avec les D90 et D300, n'est sensible qu'au delà de 3200 ISO sur le D500 et le D7200 et quasi-inexistant à 6400 ISO et plus avec le D4 et le D750.

Je recommande très fortement d'équiper les boitiers d'un grip (poignée batterie; intégrée das le D4). La tenue en main est améliorée et le confort en cadrage "portrait" est incomparable. Si les grips de marques sont à un tarif alignant la côte du plastique sur celle du platine, on trouve des équivalents à des prix plus que raisonnables.... Et le look très "pro" ouvre bien des portes !






mise à jour du 23 Mai 2016



S