LES LOGICIELS


Les PAYANTS








Les PLUS:
  • le meilleur développeur de RAW
  • chargement automatique des paramètres boitiers et objectifs
  • interfaçable avec d'autres logiciels de traitement d'images
  • préréglages pratiques
  • corrections géométriques évoluées
Les MOINS:

  • module de corrections géométriques à rajouter à la version de base...
  • nom de fichiers longs tronqués 



PHOTOFILTRE STUDIO X:
Les PLUS:
  • simple et très performant
  • traitements rapides
  • bons traitements géométriques
  • traitement des masque didactique

Les MOINS:

  •  pas de correction par niveau
  • sinon, néant



Collage It
Les PLUS:
  • simple et intuitif
  • nombreux modèles
  • paramètres de compositions facilement modifiables
  • nombre illimité d'essais
Les MOINS
  • rien...



JALBUM V8:
  • générateur de galeries pour le WEB
  • sans doute le meilleur!, s'est bien bonifié avec le temps
  • http://jalbum.net/
Les PLUS :
  • simple et totalement paramétrable (interdiction de téléchargement...)
  • très grand choix de présentations ("skins")
  • module de transfert direct sur le WEB
  • grande facilité de surimpressions de texte & logo
Les MOINS
  • nécessite de l'attention pour le choix des répertoires



TSR Watermark:
Les PLUS :
  • inttuitif et complet
  • filigranes multiples (ex.: texte + image)
  • richesse du paramétrage du filigane
Les MOINS
  • attention au répertoire de sortie







Les GRATUITS




  • logiciel de classement & traitemement d'images, le meilleur des "gratuits"
  • mon outil de base...
  • Gougelet Pierre-emmanuel : http://www.xnview.com/fr

Les PLUS:
  • très complet, rapide efficace
  • facilement interfaçable avec d'autres logiciels de traitement d'images
  • conserve les heures et dates des fichiers d'origine (TRES important)
  • réglages d'images très satisfaisant
  • bon module de traitements par lots
  • facilité d'édition des données IPTC
Les MOINS:
  • réglages d'images pas vraiment en 1 clic
  • recourir à un logiciel en lien (très facile) pour étendre les possibilités de réglages



LightZone:
  • logiciel de traitement d'images photographiques
  • traite les fichiers raw
  • puissant, efficace, basé sur le zone system
  • http://lightzoneproject.org/
Les PLUS:
  • gestion des masques ultra-pratique
  • très bonne gestion des zones
  • actions progessives
Les MOINS:
  •  pas de correction matériel
  • pas de correction géométrique
  • nécessite un développeur préliminaire (fait une bonne paire avec DXO)



Rawtherapee:
Les PLUS:
  • très bonne présentation
  • grand nombre de fonctions de corrections
  • traitements par défauts pratiques
  • bons traitements géométriques
  • le meilleur traitement RAW en gratuit...
Les MOINS:
  •  pas de correction de paramètres boitiers et objectifs (sauf via Adobe Camera Raw)



Photivo

Les PLUS:
  • nombre de fonctions de  stupéfiant!
  • apte à affronter tous types et tous niveaux de corrections
  • mon ultime recours
  • gratuit...

Les MOINS:
  • pas pour débutant
  • conception "brut de découpe": demande un apprentissage




Microsoft Image Composite Editor
Les PLUS:
  • simple et rapide
  • très efficace, jamais de plantage
  • prend en charge les images plein format
  • facilité de réglage de la contruction du panoramique et de sa géométrie
  • recadrage automatique, exports très faciles
Les MOINS
  • commandes un peu frustes (et encore, je me force...), amélioré dans la dernière version



Si je peux dire un mot...
Les appareils  numériques - en particuliers les reflex - peuvent sauvegarder les clichés en mode natif (RAW), c'est à dire sans aucun traitement. C'est un format volumineux, et qui impose un post-traitement systématique, ce qui est très chronophage. De plus ce format RAW est propre à chaque marque, et il faut s'assurer de la comptabilité des logiciels différents de ceux de la marque. Aujourd'hui, la sensiblité des boitiers et la qualité des logiciels embarqués donnent des fichiers JPEG plus petits (4 Mo pour 10 MPixels et 12 Mo pour 24 MPixels, par vue quand même...) et de qualité excellente. Certains des traitements automatiques ou optionnels (suppression de bruits, compensation de contre jour, etc ...) rendent quand même de sacrés services et donnent dès la prise de vue des images flatteuses.
Donc le format RAW est à privilégier pour de petits nombres d'images, pour lesquelles on a le temps d'appliquer un - ou plusieurs - traitements élaborés. Par contre, si 300 photos de mariages sont à livrer le lendemain, faut pas rêver....

Alors quelle ultime recommandation? Si vous avez la chance d'avoir un boitier à deux emplacement pour cartes mémoire, consacrer 1 emplacement pour les JPG et l'autre pour les RAW (carte à capacité double). Traiter directement les JPG s'ils sont bons, et repartir du RAW pour des corrections plus importantes. En tout état de cause, sauvegarder les deux séries...

Recommendations diverses:
  • conserver une sauvegarde des photos d'origine (ou les formats RAW).
  • en JPG, sauvegarder en qualité maximale
  • veillez à renommer clairement les fichiers photos: sujet+lieu+date
  • penser à éditer les données IPTC
  • conserver le n° de photos d'origine, même si vous supprimez des photos dans une série.
  • utiliser des logiciels CONSERVANT la date du fichier d'origine. Faute de quoi, le gestion d'un grand nombre d'images devient très vite un casse-tête insoluble !






mise à jour du 10 mai 2015